Les clés pour réussir son entretien de motivation (1/2) : la préparation.

Photo citron bulles

Vous êtes admissible à l’oral de concours d’entrée en écoles d’ingénieur, écoles de commerce, Bachelor, DUT, BTS ou Sciences Po et vous êtes convoqué à un entretien de motivation ou entretien de personnalité. Commencez votre travail de préparation le plus tôt possible.

Le travail de préparation avant l’entretien sera déterminant pour vous sentir confiant le jour J et assurer une prestation de qualité sur le fond comme sur la forme. Vous trouverez ci-dessous les principales étapes de votre préparation. Pour mener à bien chaque étape, nous vous conseillons la lecture du livre « Entretien de motivation : faites la différence ! Comment être au top le jour J » disponible en versions papier et numérique sur amazon.fr et en version numérique sur fnac.com et iTunes.

Renseignez-vous sur l’entretien.

Votre entretien de motivation comporte beaucoup d’inconnus : Qui ? Combien de personnes ? Dans quelle pièce ? Dans quelle configuration ? Pendant combien de temps ? Avec quelles questions ?

Tout renseignement que vous pourrez glaner auprès d’anciens élèves ou auprès du secrétariat est toujours bon à prendre. Regardez également les forums sur Internet et le site web de l’école qui peut dispenser des conseils sur les épreuves d’admission. Souvenez-vous néanmoins qu’il n’existe pas qu’un seul modèle d’entretien et qu’un même jury peut faire varier les formes d’entretien au gré du temps et des candidats, ne serait-ce que pour ne pas s’ennuyer.

Quelle que soit la formation visée, l’objectif pour le jury est d’apprécier votre personnalité, votre motivation et votre compatibilité avec la formation proposée. Les membres du jury vont chercher à savoir qui vous êtes et ce que vous pourrez apporter à l’école. Ils sélectionneront les candidats qui répondent le mieux aux attentes de l’école.

Occupez-vous des aspects pratiques.

  • Repérez le lieu de l’entretien et les conditions d’accès.
  • Décidez quelques jours avant ce que vous allez porter le jour J.
  • Faites la liste de ce que vous allez mettre dans votre sac.

Apprenez à vous connaître.

La démarche de connaissance de soi est la première brique de préparation à l’entretien de motivation. C’est grâce à cette démarche que vous allez identifier votre singularité et vos points d’ancrage. En outre, bien se connaître permet de s’apprécier à sa juste valeur et renforce la confiance en soi.

Construisez votre projet professionnel.

C’est votre projet professionnel qui doit conditionner votre formation et non l’inverse. Le jury va vouloir vérifier l’adéquation entre votre projet professionnel et l’offre de formation de l’école. Montrez que vous avez réfléchi à ce que vous voulez faire plus tard, que vous vous projetez dans le futur et que vous savez expliquer votre choix d’orientation. C’est un signe fort de maturité.

Documentez-vous sur la formation.

Cette phase de recherche est très importante pour être en capacité de montrer votre motivation et le sérieux de votre candidature le jour de l’entretien.

Sachez vous présenter de façon convaincante.

Dès que vous serez installé, le jury vous donnera certainement la parole quelques minutes pour vous présenter. Votre présentation est déterminante pour la suite. Il s’agit d’accrocher le jury dès vos premières paroles et de leur donner à voir votre singularité. C’est l’opportunité de prouver votre potentiel et votre motivation. Il faut absolument préparer et répéter cette présentation. Chaque minute compte.

Anticipez les questions.

Pour arriver confiant en entretien, nous vous conseillons de préparer les questions les plus fréquentes. L’imagination du jury est sans limite et vous pourrez très bien avoir d’autres questions. Les questions les plus fréquentes vont néanmoins vous permettre de vous entraîner à répondre à tout type de question et d’acquérir les bons réflexes.

Travaillez votre aisance à l’oral.

Avoir le trac est naturel et même souhaitable avant l’entretien car cela signifie que vous vous mobilisez pour l’enjeu. Néanmoins un excès de trac peut vous inhiber et nuire à votre présentation. Visualisation, exercices de respiration et d’articulation, sophrologie et simulations d’entretien peuvent vous aider à être à l’aise le jour J.